mardi 23 octobre 2007

Jouer sa partie sur une main trés moyenne : Les facteurs de décision en short stack partie 2



Voici une main que j'ai jouée au mois de septembre sur Pokerstars :

Tournoi multitable 180 joueurs
Joueurs Restants 60
Moyenne 4500
Tapis de départ 1500
Mon tapis 1500
Blinds 75/150

Mes cartes : K - 8 Pique - En grosse blind

Avant le flop un tapis minuscule fait tapis pour un total de 300, il est payé par 4 joueurs, voyant la taille énorme du pot, même avec une main trés moyenne et à accident ( le kicker...) je décide d'y aller. Le pot à ce moment la est de 1500chips.

Vient le flop : 3 Pique - 7 Carreau - Dame Pique

La petite blind check, je fais de même, un joueur de fin de parole relance à 450, un autre renvoie le tapis au bouton pour 2000 environ. C'est à moi de parler. Habituellement je ne joue JAMAIS mon tournoi sur un tirage, je trouve cela stupide mais ici le coup est trés particulier.






Je suis shortstack, il ne me reste que 8 grosses blinds, je dispose de 9 cartes vivantes à coup sûr selon moi ( tous les piques restants du paquet) et d'éventuellement 3 rois ( si les deux joueurs n'ont pas floppé une double paire ou un brelan, et n'ont pas dame-roi)

- Vu la structure bizzare du coup préflop avec ce jour qui fait tapis en début de parole pour 2 fois la grosse blind, il est trés possible qu'ils aient payés comme moi avec des mains marginales, comme Dame-10, Dame-Valet, et même des piques plus faibles, c'est pourquoi il est possible que je joue 12 cartes ( 48% de chances d'améliorer mon jeu au turn et à la river). Je n'ai pas 48% de chance de gagner, il ne faut pas confondre les chances de gagner un coup avec les chances d'amélioration d'une main, car je peux toujours améliorer à la turn et être battu à la river, et je peux également étre presque drawing dead si un autre joueur à un tirage pique max. Je ne vois pas forcément un joueur sur cette main c'est juste pour vous expliquer cette notion de pourcentages.

- Donc, en résumé, il me reste 1200 chips dans un pot qui contient : 1500préflop + 450 du premier relanceur + 1200 du joueur qui est à tapis ( je ne joue pas les 2000 qu'il à mis au milieu évidement, je ne serai payé si je gagne qu'à hauteur de mon tapis) = 3150! Je suis donc allé au tapis pour 1200, ce qui m'a laissé une côte de 3,6/1 et me permettrait en cas de victoire de passer à 4350chips, si le premier relanceur ne paye pas, et 5100 chips si le premier relanceur paye les deux tapis, et j'aurai à ce moment une côte de 4,25/1.

Le premier relanceur à jetté ses cartes, et le deuxieme joueur à dévoilé Q-J . Il me reste donc effectivement 12 cartes pour gagner. Le suspense ne durera pas longtemps :

Turn: As pique

Couleur max !

Simplement ne vous focalisez pas sur le fait que j'ai touché ma carte, si j'avais perdu ce coup je vous l'aurai raconté de la même façon et je ne l'aurai pas non plus regrétté, ce qui est intéréssant ici c'est l'analyse des côtes, la lecture du jeu adverse ( Savoir qu'il était possible que mon Roi soit vivant a influé dans mon choix,mais n'a pas été non plus capital, si j'avais estimé qu'un des deux avait floppé un brelan j'aurai jetté mes cartes, cette hypothése était peu probable), et la prise de risque dans une situation ( je parle de mon tapis et du tournoi en général) sur le point de devenir désespérée. N'attendez pas que votre tapis soit minuscule pour tenter un coup, mais également gardez à l'esprit que PAYER un tapis sur un tirage ne doit se faire que dans des conditions trés particulières, comme celles-ci.

Je sais que certains critiqueront mon choix de ne pas être allé au tapis en premier au flop, mais je ne l'ai pas fait pour deux raisons :
- Aller au tapis immdédiatement aurai laissé le pot plus petit ( le relanceur 1 par exemple n'aurai pas relancé)
- Il y avai la possibilité que tout le monde check pour me laisser une carte gratuite.
- Et je me serai retrouvé en situation trés favorable si le joueur qui a fait tapis au bouton avait deux piques inférieurs aux miens. Alors qu'il n'aurai probablement pas payé un tapis avec un tirage couleur faible si j'avais agi en premier.

Si je ne peux pas anticiper ces moves, il est évident que la perspective d'une carte gratuite m'intéréssait fortement, et que j'avais au préalable pensé que parmis les joueurs qui ont payés préflop, certains l'ont fait comme moi pour la côte, et avec des connecteurs, assortis ou non.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

quel est ton palmarès doc ?

Docteur poker a dit…

Mon seul palmarés est une place payée cette année dans les WCOOP sur pokerstars, sinon j'ai beaucoup joué de sit and go et de cash game, c'est pourquoi je n'ai pas encore grand chose de ce coté la

DasAmnesiac a dit…

Tu as bien raison d'avoir fait ce move, quand on est short stack on a deux solutions pour s'en sortir : toucher une grosse main ou alors avoir une configuration favorable qui mérite d'être tentée ; ton article parle de la 2ème solution avec un très bon exemple. Nice job